Auteur : Relations Extérieures

Pour les faire céder : C'est maintenant qu'il faut lutter !

La loi travail c’est travailler plus pour gagner moins… quand t’es pas au chômage Voilà qui résume bien le projet de loi El Khomri. Ce ne sont pas les « concessions » gouvernementales qui vont changer la logique de ces mesures destinées à satisfaire les aspirations du patronat. Pire, certaines « avancées » comme le compte personnel d’activité (CPA), dont se targue la CFDT, contient en germes le retour au livret ouvrier en instituant un fichage généralisé des salarié∙e∙s. Tout ça relève d’une comédie bien orchestrée : les syndicats jaunes signent les accords en ayant obtenu des «concessions »,...

Lire la suite

Communiqué fédéral CGA post-congrès 2015

  Réunie en congrès début avril, la Coordination des Groupes Anarchistes a confirmé son engagement pour un anarchisme révolutionnaire, s’inscrivant dans les luttes sociales et agissant contre toutes les formes d’exploitation et de domination – économiques, étatiques, racistes, patriarcales. Un anarchisme qui promeut, dans son projet comme dans les luttes, l’autogestion, la démocratie directe, le fédéralisme, en opposition à toute délégation de pouvoir et tout système autoritaire.   A cette occasion, nous avons pu échanger nos analyses sur la situation politique, économique et sociale. La période politique actuelle se caractérise par une accélération des attaques gouvernementales et patronales sur fond de crise économique : reculs sociaux majeurs au bénéfice du capital, casse du droit du travail, durcissement des lois sécuritaires et liberticides, en sont quelques uns des traits principaux.   Face aux licenciements, à la montée continue du chômage, à la généralisation des emplois précaires, les luttes sociales sont menées en ordre dispersé, au coup par coup, sans qu’une mobilisation de masse à la hauteur des enjeux ne parvienne à émerger. Partant de ce constat difficile, nous refusons cependant la résignation, et affirmons que la construction de luttes collectives est plus que jamais nécessaire ! En ce sens, des volontés de rencontres et de travail commun entre syndicalistes libertaires ont émergé. Dans un premier temps, nous avons acté la création d’une commission fédérale sur le syndicalisme, les luttes autour du monde...

Lire la suite

Verdict dans l’affaire Zyed et Bouna : impunité policière et racisme d’état !

Communiqué des relations extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes suite à la relaxe de policiers responsables de la mort de Zyed et Bouna. Les deux policiers incriminés pour « non-assistance à personne en danger » sont aujourd’hui blanchis par la justice. Verdict insoutenable. Justice complice. La Coordination des Groupes Anarchistes tient à dénoncer le verdict du 18 mai et à apporter son soutien aux familles, et salue leur courage et leur détermination dans cette épreuve qui dure depuis dix ans. En 2005, Zyed et Bouna, deux enfants, sont morts parce que pourchassés par la police. Lorsqu’ ils se sont réfugiés...

Lire la suite

Loi sur le renseignement : halte au pilonnage des libertés individuelles et collectives !

  Le projet de loi sur le renseignement dévoilé en mars par le gouvernement vient s’inscrire dans la continuité des lois sécuritaires dont s’arme l’État pour affermir son pouvoir, quelles que soient les tendances politiques des gouvernant-e-s.   Cette loi, en gestation depuis presque un an, fait suite à celle « contre le terrorisme » promulguée en novembre 2014, dont nous avions déjà dénoncé le caractère liberticide et hautement répressif. Le gouvernement s’appuie maintenant sur la pseudo union nationale post-attentats de Paris pour renforcer son discours « antiterroriste », faire valoir la légitimité de cette loi liberticide au nom de la « sécurité », et décider de la faire voter en procédure accélérée.   Alors que chacune des nouvelles mesures économiques (ANI, Pacte de responsabilité, loi sur les retraites, loi Macron, etc.) accentue la casse sociale, détériore nos conditions de travail et de vie, et nous appauvrit un peu plus au profit des classes dominantes que sont les actionnaires et le patronat, l’État durcit et élargit son arsenal législatif, afin d’organiser le contrôle et la surveillance généralisée de la population.    Loin d’être exhaustif, voici un aperçu de quelques unes des nouvelles mesures particulièrement alarmantes :   – En dehors de toute enquête judiciaire, les agents des services de renseignement pourront désormais mettre sur écoutedes véhicules, des habitations, des bureaux, y placer des caméras, poser des balises de géolocalisation, consulter le contenu des ordinateurs et des...

Lire la suite
X